Association bourguignonne de protection du furet pour les passionnés de ce petit animal.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Santé : l'aplasie médullaire chez la furette

Aller en bas 
AuteurMessage
Olga
Admin


Messages : 110
Date d'inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Santé : l'aplasie médullaire chez la furette   Ven 30 Jan - 17:45

L'hyperoestrogénie ou aplasie médullaire

Maladie dont l'issue est presque toujours fatale à la furette. Ce chapitre est le plus important dans le sens où, si vous ne stérilisez pas votre femelle et que vous ne voulez pas de bébés, elle va mourir de ce qu'on appelle "aplasie médullaire".

Qu'est ce que c'est?
Lorsque votre femelle commence ses chaleurs, vers le mois de février, il y a des choses qui changent dans son corps. Le premier signe extérieur est la vulve qui gonfle, qui gonfle beaucoup ! 
Lorsque votre furette est en chaleur, il faut absolument stopper la production d'oestrogènes, responsable de l'aplasie médullaire.

2 options s'offrent à vous :


  • Vous voulez des furetons : normalement, 15 jours après le commencement des chaleurs, il est impératif de faire saillir sa furette, et que la saillie soit féconde, car c'est l'ovulation qui stoppera la production d'oestrogènes. La reproduction n'est pas une bonne alternative si elle n'a pas été désirée, préparée, et réfléchie. Elle ne doit jamais se pratiquer dans l'urgence. Une furette en chaleurs depuis plusieurs mois est déjà affaiblie, et une gestation n'améliorera pas son état, bien au contraire.

  • Vous ne voulez pas de furetons : il faut stériliser la furette. Il existe maintenant une stérilisation chimique, l'implant, recommandée par tous les vétérinaires spé furets, car sans risques pour la santé de la furette. Sa pose, sans anesthésie, se fait par un vétérinaire dès que l’animal a atteint l’âge de reproduire. Sa durée d’action est de 18 à 24 mois, après quoi, il faudra reposer un nouvel implant. L’implant contraceptif se désintègre dans le temps, libérant ainsi le produit qu’il contient : la desloréline (inhibiteur de production des hormones sexuelles). La stérilisation chirurgicale peut entrainer des cancers des surrénales, alors que l'implant non (voir la fiche stérilisation chimique ou chirurgicale).


L'aplasie médullaire, qu'est ce que c'est ?

Pendant les chaleurs, le corps de la furette produit des oestrogènes, des hormones qui ont pour effet d'occasionner; au fil du temps, des dommages à la moelle osseuse (celle-ci réduit et puis cesse complètement sa fabrication de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes). Pour arrêter cette production d'oestrogènes, il doit y avoir accouplement. S'il n'y a pas d'accouplement, la production d'oestrogènes n'est donc pas stoppée et la furette meurt en souffrance.

L'hyperoestrogénie s'accompagne de signe clinique tel que :
- Dépression
- Anorexie
- Pâleur des muqueuses
- Petites hémorragies cutanées
- Présence de sang dans les selles
- système immunitaire diminué (cause d'infections : pneumonie, septicémie)
- Infection de l'utérus (métrite)
- Arrière train qui ne répond plus
- Vulve qui devient rouge sang

Lorsque ces différents symptômes sont diagnostiqués, la maladie est déjà très avancée et souvent très grave et même fatale.
La mort survient généralement dans les deux mois suivant le début de l'oestrus (chaleurs).

Vous pouvez avoir plus d'explication, et aussi des photos sur le site ci-dessous. En les voyant, vous comprendrez ce qu'endure une furette souffrant d'aplasie médullaire :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Santé : l'aplasie médullaire chez la furette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème de santé sur brebis
» Préparation physique: le parcours santé
» Le nourrissage chez la dionée
» Bougainvillier sur tige chez Loblaws
» Pendaison de crémaillère chez Julie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Fiches-
Sauter vers: